Podcast

Publié le août 10th, 2017 | par Jean-François Tremblay

0

Épisode 92: Hommage à George A. Romero (1940-2017)

Ils viennent te chercher, Barbara…

Le 16 juillet dernier, nous avons perdu celui qui a créé le zombie moderne, le réalisateur George A. Romero.

Pour lui rendre hommage, Vicky, Seb et JF discutent en long et en large de sa filmographie éclectique. Plusieurs aspects sont abordés.

Aller au bout de ses idées

Scénariste de la plupart de ses films, Romero a souvent eu de la difficulté à réaliser ses projets, se tenant en marge d’Hollywood et refusant de faire partie d’un système. Nous nous penchons autant sur son travail de réalisateur que de scénariste, et de ses idées qui ne sont pas toujours abouties, pour diverses raisons.

Vicky éclaire nos lanternes sur la question du droit d’auteur, particulièrement en ce a trait à Night of the Living Dead, le film qui a pavé le chemin de tous les films de zombies des cinquante dernières années.

Nous comparons les remakes des films de Romero avec les originaux (The Crazies, Day of the Dead et le film d’horreur préféré de JF, Dawn of the Dead).

Il est également question des films du réalisateur qui ne font pas partie de sa série des morts-vivants, tels que Knightriders, Bruiser, et Monkey Shines.

Diary of the Dead et Survival of the Dead sont-ils de bons films pour terminer la carrière de George A. Romero? Creepshow ressemble-t-il davantage à une oeuvre de Stephen King ou de Romero? Le grand George a-t-il étét au bout de ses idées avec les zombies?

En musique…

En guise de pause musicale, nous vous proposons une chansons signée The Sprites et intitulée George Romero.

Recommandations

Pas de recommandations précises, mais Seb suggère fortement The Girl with All the Gifts et nous vous invitons à voir ou revoir la comédie Zombieland.

Merci de votre fidélité et de partager cet épisode avec vos amis! Faites-nous connaître vos préférences dans la filmographie de George A. Romero dans les commentaires.

.

JF, c’est un peu comme Vern dans Stand By Me: le petit gros qui ne l’est plus. C’est un peu comme Lucas dans Stranger Things: celui qui remet en doute les actions et paroles des autres. C’est un peu comme Johnny 5 dans Short Circuit: il aime les trivias, et toujours plus d’infos! C’est un peu comme Enid dans Ghost World: il se sent parfois un peu marginal dans ses goûts. Et c’est un peu Harry La Trique de Pump Up The Volume car le JF gêné le devient un peu moins lorsqu’il vous parle au micro, et il adore faire des podcasts!

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , ,


À propos de l'auteur

JF, c’est un peu comme Vern dans Stand By Me: le petit gros qui ne l’est plus. C’est un peu comme Lucas dans Stranger Things: celui qui remet en doute les actions et paroles des autres. C’est un peu comme Johnny 5 dans Short Circuit: il aime les trivias, et toujours plus d’infos! C’est un peu comme Enid dans Ghost World: il se sent parfois un peu marginal dans ses goûts. Et c’est un peu Harry La Trique de Pump Up The Volume car le JF gêné le devient un peu moins lorsqu’il vous parle au micro, et il adore faire des podcasts!



Comments are closed.

Retour en haut ↑