L’angoisse des parents

Être parent n’est pas facile. C’est ce que les deux films de cette semaine nous envoient comme message.

Dans The Brood, David Cronenberg nous parle de manière à peine voilée de l’échec de son propre mariage et des déchirures vécues par sa famille.

De son côté, Peter Medak nous raconte avec The Changeling l’histoire d’un père qui a tout perdu dans un terrible accident, et ses interactions avec un être qui fut la victime tragique de celui qui aurait dû l’aimer de tout son cœur.

Non, il n’est pas facile d’être parent…

Chromosome 3 (The Brood)

The Brood, c’est David Cronenberg qui se retrouve avec un budget décent, et une histoire très personnelle. Il se sert de ce film comme exutoire à ses émotions les plus vives, suite à une difficile séparation.

Oliver Reed, Samantha Eggar et Art Hindle prêtent leurs traits aux personnages tourmentés écrits par Cronenberg, qui font face à une situation fantastique et très dramatique, dans laquelle une femme est manipulée par un docteur aux techniques étranges, et où des meurtres sont commis par des êtres terrifiants aux allures d’enfants difformes.

L’enfant du diable (The Changeling)

Dans The Changeling, George C. Scott est un pianiste qui a tout perdu, et qui tente tant bien que mal de poursuivre sa vie et de retrouver sa muse créatrice. Locataire d’une grande demeure, il y fera la rencontre d’une entité troublée (et troublante) qui tentera de lui passer un message.

Le film de Peter Medak semble avoir inspiré toute une génération de réalisateurs. Du moins, nous mentionnons dans la discussion quelques œuvres et artistes qui lui sont redevables.

JF, qui a un problème avec George C. Scott, se pose la question: est-il possible d’apprécier un film après avoir appris quelque chose de troublant à propos de l’un de ses acteurs?

Musique

Pour les pauses musicales au cours de l’épisode, nous avons choisi une chanson du groupe canadien The Brood (qui s’est inspiré du film pour déterminer son nom), ainsi qu’une chanson de The Doors.

Recommandations

Dans le même genre, ou dans le cinéma d’horreur canadien, nous vous recommandons:

Seb: Ginger Snaps
Steven: Antiviral
JF: Pontypool

Bonne écoute, et merci de nous être fidèles. Ne manquez pas de suivre nos actualités sur notre page Facebook et de commenter nos publications.

Et si vous désirez avoir accès à nos épisodes avant tout le monde, et de visionner nos enregistrements live sur Facebook, joignez-vous à nos Patreons. Allez visiter la page pour plus de détails.

.

Comments have been closed.
Wordpress © 2016